Beaugas Orain DJOYUM, une passion pour le web, le numérique et la veille stratégique

Beaugas Orain

30 Nov 2018 | ACTUALITÉS | 0 commentaires

Le pouvoir des nouvelles technologies, du web et des réseaux sociaux pour transformer la vie des entreprises, des organisations et des particuliers et par ricochet pour accroitre leurs performances et augmenter leurs revenus est aujourd’hui d’une réalité indéniable.

Ils sont nombreux ceux et celles-là qui grâce à l’Internet et grâce à ces nouveaux outils numériques ont considérablement et positivement transformé le cours de leur existence et de leur organisation, PME ou entreprise.

Ils sont nombreux ceux et celles-là qui ne peuvent plus se passer d’Internet et des réseaux sociaux, couplés à leurs outils ou matériels technologiques. Tant ces éléments sont devenus leur matière première principale, leur permettant d’atteindre et/ou de convaincre de nouvelles audiences dans leur pays et à travers le monde et ainsi convertir ces audiences en clients ou adhérents à une vision, à un projet ou à une cause.

Beaugas Orain

Malheureusement, ils sont aussi nombreux ceux qui ont des lacunes à être convenablement présents sur le web et sur les réseaux sociaux, à bâtir et entretenir leur e-Réputation et leur Personal branding et ainsi à augmenter leur revenus, augmenter leur côte de popularité ou encore susciter davantage de sympathie en leur personnalité tout en convaincant le maximum d’internautes et de citoyens à leur cause. D’autres sont présents sur le web et sur les réseaux sociaux sans stratégie et objectifs définis.

Depuis l’année 2011, Beaugas Orain DJOYUM s’est donné pour mission d’accompagner les marques, les entreprises, les PME, les décideurs et les particuliers qui souhaitent augmenter, valoriser et peaufiner leur notoriété à la fois au plan local et au-delà de leurs frontières. Ceci afin de faire prospérer, de faire savoir et/ou de faire adopter leurs produits et services, leurs visions, leurs réalisations, leurs idées et projets. Et ainsi que bâtir ou polir leur e-Réputation.  

C’est ainsi que Beaugas accompagne des Etats, des entreprises, des particuliers et de nombreuses organisations à adopter les meilleures pratiques en matière de Nation branding, de personal branding et d’e-Réputation. Cela passe par la définition, l’élaboration des stratégies de Nation branding, de personal branding ou d’e-Réputation, à la mise en œuvre de ces stratégies en passant par la formation et le renforcement des équipes spécialisées des entreprises et organisations dans ces domaines.

Après avoir offert ces services durant quatre ans de manière informelle, Beaugas Orain créé officiellement en 2015, avec quelques partenaires nationaux, le cabinet ICT Media STRATEGIES pour offrir en bonne et due forme ces services de conseil en e-Réputation, Personal branding, content marketing et veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du numérique en Afrique.

Pourquoi la veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du numérique en Afrique ? Simplement parce que la passion de Beaugas Orain Djoyum pour le numérique l’a poussé à lancer en 2011 TIC Mag (devenue aujourd’hui Digital Business Africa). Digital Business Africa est la plateforme web francophone de référence spécialisée dans l’information stratégique sur les TIC, les télécoms et le Numérique rassemblant environ 80 000 décideurs, pros et passionnés du numérique par mois.

Traitant de ces informations TOUS les jours,( une newsletter gratuite est envoyée quotidiennement à 8500 professionnels du numérique en Afrique et dans le monde) Beaugas s’est ainsi doté au fil des ans (depuis 2011) d’un carnet d’adresses important, des outils et de moyens pour connaître, comprendre et analyser les problématiques majeures des TIC, des Télécoms et du numérique en Afrique.

Beaugas Orain

Veille stratégique

En effet, dans un monde devenu hyper concurrentiel, l’information stratégique est devenue le pouvoir. Et une matière première de premier plan. Avoir la bonne information au bon moment permet de prendre des décisions porteuses de croissance et de développement.

Pour les décideurs avides de résultats, intéressés à comprendre leur environnement et l’environnement concurrentiel dans lequel ils évoluent, Beaugas Orain a développé au fil des années des capacités et outils pour mieux comprendre les besoins des décideurs en termes d’informations stratégiques. Il  leur fournit ainsi des notes de veille stratégique mensuelle ou hebdomadaire avec des alertes en cas de besoin. Notes qui participent à créer de la valeur et à booster les performances des décideurs et aident à la prise de décision, mais alors de bonnes décisions accélératrices de croissance et de réussite.  

Les entreprises, organisations, décideurs et différents experts du secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique obsédés par les performances et les succès, ceux qui souhaitent prendre de l’avance sur la concurrence,  se développer, être à la pointe des évolutions technologiques et réglementaires, trouvent en Beaugas Orain associé aux experts spécialisés de ICT Media STRATEGIES, le partenaire idéal pour devenir et rester leader dans son segment d’activités.

Une passion pour le web, les réseaux sociaux et le numérique

Son premier ordinateur, Beaugas Orain le touche très tardivement. En 2004. C’est lorsqu’il entre à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la Communication à Yaoundé pour sa formation en journalisme. Mais, très vite, il va travailler et rattraper son retard.

A l’époque, les cours de PAO (publication assistée par ordinateur) se font une fois par semaine à l’ESSTIC. Pas moyen de se former rapidement à l’initiation à l’informatique comme il le souhaite. Et ainsi rattraper le retard qu’il accuse dans la maîtrise des fondamentaux : l’usage d’un ordinateur, l’appropriation de l’outil informatique et ses solutions et programmes logiciels.

Pour aller vite et ne pas perdre la face, il convainc le gardien de salle informatique de l’Esstic de lui donner la possibilité d’apprendre l’usage d’un ordinateur à la fin des cours. Refus catégorique. A l’époque, les ordinateurs de l’école (de gros deskstop Pentium 4) non connectés à l’Internet sont protégés comme des œufs. Le gardien a reçu la ferme instruction de ne laisser aucun élève ou étudiant pavaner dans la salle informatique sans la présence d’un enseignant.

Malgré son insistance et son refus, il est trouvé un compromis pour le moins particulier : Beaugas accepte se faire fermer dans la salle informatique. Le gardien ne doit pas se mettre en danger, car si un enseignant passe par là et constate qu’un étudiant y est seul, le gardien coure un gros risque.

C’est ainsi que pendant plusieurs mois, il se fait enfermer dans la salle informatique deux à trois heures par jour après la fin des cours. Pour apprendre individuellement l’usage d’un ordinateur et des programmes basiques. Très vite, en autodidacte, il maîtrise, sans moniteur, les fondamentaux de l’utilisation d’un ordinateur et du logiciel word. Mais, Beaugas ne s’arrête pas là. Car il comprend que ce n’est pas le matériel informatique qui est le plus important dans un ordinateur, mais les programmes ou ressources qui s’y trouvent. Très peu de programmes sont installés dans les ordinateurs de l’école.

Une fois sorti de la salle informatique, il sillonne des cybercafés de son quartier à Mimboman pour télécharger des logiciels de création de sites web comme Dreamweaver et Page Maker ainsi que leur manuel d’utilisation. Tout comme il télécharge et imprime des pages du langage Html qu’il apprend. Ce langage html, on ne l’enseigne pas à l’école. C’est ainsi qu’il installe dans un ordinateur de la salle informatique ces programmes et s’amuse à apprendre, en autodidacte, la création des pages web. Son premier site web est ainsi créé en local avec Page maker. Même si ce site web en local était une catastrophe au plan visuel, il éprouve du plaisir à voir les codes du langage html qu’il a agencé flotter sur une page web.  C’est la naissance d’une passion qui ne s’arrêtera plus.

Progressivement, Beaugas rattrape ainsi son retard et devient parmi ses camarades de promotion celui qui montre et partage les trucs, astuces et raccourcis pour l’utilisation d’un ordinateur et de certains programmes. Au point où de nombreux camarades ne pouvaient s’imaginer qu’il était tout juste novice dans ce domaine.

Ce goût pour l’informatique, le Web et les TIC va le conduire à être de l’équipe des jeunes élèves membres fondateurs du Club TIC de l’Esstic avec les encouragements du Pr Olivier Nana Nzepa. Il est vice-président de ce club aux côtés d’Ariane Nana, présidente.  Il devient très vite le « Monsieur TIC » du club tout en continuant d’approfondir ses connaissances en création numérique, en création de contenus et en communication digitale.

Personal branding et/ou Nation branding

Toute cette expérience, il les met au service de ses connaissances, amis et de certaines organisations qui lui accordent la possibilité de montrer ses capacités.

Passionné des TIC, des Télécoms et du Numérique, avec l’aide de quelques amis et connaissances Beaugas Orain DJOYUM met sur pied en 2010, parallèlement avec ses fonctions de Chef service Economie au quotidien Le Jour,  TIC Mag (devenue Digital Business Africa), une plateforme web spécialisée sur les TIC, les télécoms et le Numérique. Le champ d’action est d’abord le Cameroun.  Il s’attache cette fois-ci les services d’un webmaster et d’un designer professionnels. C’est avec attention qu’il suit leur travail et n’hésite pas à poser beaucoup de questions.

Observateur averti, il veille sur les nouveaux métiers du numérique et n’hésite pas d’apprendre les fondamentaux du Community management, du marketing digital et de la communication digitale. Il suivra plus tard une formation en Sémiotique et Stratégies, option Marketing, à l’Université de Yaoundé I.

Aussi, Beaugas se familiarise avec les outils et services qui permettent de bien mettre en œuvre les stratégies de marketing digital. C’est ainsi que fort de ces expériences, couplées aux certifications, mais surtout aux expériences des experts du marketing et de la communication digitale qu’il a rencontré aussi bien en Afrique qu’en Europe, Beaugas partage aujourd’hui toute cette expérience en accompagnant des entreprises, particuliers et institutions dans la définition de leur stratégie d’e-réputation, de Personal branding ou de Nation branding, tout comme il aide et accompagne ces clients et potentiels clients à la mise en œuvre de ces stratégies.

Tout cela en parfaite symbiose avec les associés, experts et consultants spécialisés du cabinet ICT Media STRATEGIES avec qui il travaille et avec qui il organise régulièrement des formations à l’intention des cadres, des entreprises et des organisations dans des domaines ci-dessus évoqués. C’est dans ce sens que Beaugas a déjà animé de nombreuses formations à l’endroit des entreprises, PME, institutions et organisations de la société civile sur les questions de communication digitale, d’e-réputation, de personal branding, de nation branding, de content marketing ou encore de veille stratégique.

Beaugas Orain

Smart Click Africa et Digital Business Africa

A son actif, Beaugas Orain a déjà participé à la définition et/ou la mise en œuvre des stratégies de Nation branding pour le compte des pays comme le Bénin (sous Patrice Talon), le Gabon (sous Ali Bongo Ongdimba) et le Cameroun (Sous Paul Biya). Tout comme des entreprises, PME, institutions et des organisations de la société civile dans une dizaine de pays en Afrique et en Europe ont déjà bénéficié des services du cabinet ICT Media STRATEGIES qu’il dirige en matière de communication digitale, de Personal branding, de Nation branding, de content marketing ou encore de production des contenus médiatiques.

Au Cameroun, Beaugas Orain DJOYUM a participé à la définition et à la mise en œuvre de la stratégie des contenus des magazines et plateformes web www.investiraucameroun.com et www.businessincameroon.com, édités par le cabinet Stratline Communication. Il en a fait de même pour les contenus de l’agence Ecofin (www.agenceecofin.com). Tout comme, nous l’avons mentionné plus haut, il suit de près la stratégie de contenus de Digital Business Africa (www.digitalbusiness.africa). C’est la  plateforme web de référence spécialisée dans l’info stratégique sur les TIC, les Télécommunications et le Numérique en Afrique francophone.

Dans le domaine associatif, Beaugas Orain DJOYUM est le président de l’association Smart Click Africa (www.smartclickafrica.org). Une association d’Africains engagés à œuvrer pour un Internet sûr, sain, en sécurité et pour meilleur usage du web, des réseaux sociaux et des solutions numériques. Smart Click Africa a récemment lancé son programme de formation 10 millions Smart Citizens et la plateforme web Covid19.CM (www.covid19.cm), spécialisée dans le Fact-Checking, l’information et la sensibilisation sur la Covid-19 au Cameroun.

Retrouvez le parcours professionnel et académique de Beaugas Orain DJOYUM sur son profil LinkedIn.

En quête d’infos stratégiques 

Les décideurs et passionnés avides d’infos stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique en Afrique ne s’ennuient pas avec moi. Suivez moi sur mes comptes sur les réseaux sociaux. Merci d’avance. 

 

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code