Tchad : Formation en Marketing digital et culturel pour les artistes conviés au Festival N’djamVi en vue de promouvoir leur produits

tchad-:-formation-en-marketing-digital-et-culturel-pour-les-artistes-convies-au-festival-n’djamvi-en-vue-de-promouvoir-leur-produits

23 Nov 2022 | News | 0 commentaires

[DIGITAL Business Africa] – Une fête sous fond pédagogique. C’est la surprise de la 15e édition du festival N’djamVi, qui se tient du 21 au 26 novembre 2022 au Musée national. Six jours durant, les artistes conviés seront formés en marketing digital et culturel. Cela, pour leur permettre de mieux promouvoir leurs différents produits.

NdjamVi est un événement culturel, musical, annuel et professionnel créé pour aider la musique à se développer au Tchad, en mettant l ‘accent sur la formation des artistes à la scène et le développement de leur carrière.

Créé en 2007, le festival N’djamVi est un événement culturel, musical, annuel et professionnel en vue d’aider la musique à se développer au Tchad, en mettant l ‘accent sur la formation des artistes à la scène et le développement de leur carrière. C’est également une vitrine de la richesse culturelle et artistique tchadienne et un espoir de diffusion des artistes africains et autres sur la scène tchadienne.

L’ingénieur culturel camerounais, Guy Martial Feukwu NOULE, fait partie des formateurs à cet atelier. Pour lui, « Il est important que nos artistes de N’Djamena soient aussi présents sur les réseaux et sur le digital et créer de contenu qui puisse permettre qu’ils soient mieux valoriser afin de mieux vendre leurs produits ».

En l’en croire, le marketing culturel et le digital sont deux des composantes de marketing qui œuvrent à la promotion d’un produit et à sa mise à disposition d’un public pour la consommation.

Un point de vue qui abonde dans la même direction que celui du directeur artistique du festival Nguinambaye Ndoua Manassé.

« C’est simplement pour respecter la vision de N’djamVi qui est d’apporter une connaissance aux jeunes qui sont dans les métiers périphériques pour accompagner le secteur des industries culturelles. C’est assez important aujourd’hui pour nous l’aspect communication culturelle mais surtout digital parceque le monde est à la toile donc il va falloir à ces jeunes des outils nécessaires »,a-t-il reconnu.

Il est évident que cette formation est une plus value pour les jeunes qui sont dans le secteur de l’industrie culturelle. Une formation subsidiaire à celle-ci était également prévue du 21 au 23 novembre 2022. Elle était destinée à la technique de présentation de spectacle.

Par Jean Materne Zambo

L’intégralité de cet article écrit et publié en premier sur Digital Business Africa

Naviguez par Tags : DIgital Business Africa

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.