le Japon donne 2,5 $ à la RDC pour développer et déployer un registre de vaccination numérique

le-japon-donne-2,5-$-a-la-rdc-pour-developper-et-deployer-un-registre-de-vaccination-numerique

28 Nov 2022 | News | 0 commentaires

[DIGITAL Business Africa] – La santé numérique de la RDC n’aurait aucun mal à se porter mieux. Le Japon a apporté à la République démocratique du Congo un financement à hauteur de 2 500 000 dollars, le 25 novembre 2025, à la faveur du lancement du projet d’« Appui à la Santé Numérique en RDC ».

Il a pour objectif le développement et le déploiement d’un registre de vaccination numérique intégrant un module d’enregistrement des naissances. Selon l’ambassadeur du Japon en RDC, Minami Hiro, cela améliorera considérablement la précision des données administratives pour mieux estimer la couverture vaccinale, y compris la vaccination de routine et de la covid-19.

Les provinces de Kinshasa, du Kongo central, du Kasaï central et du Haut-Katanga ont été choisies pour la phase pilote. L’ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo (RDC), Minami Hiro, a déploré le fait que le processus d’enregistrement des naissances se fasse encore sur papier en RDC.

Il a indiqué: « malgré les efforts déployés par le ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention, la stratégie nationale d’information sanitaire n’est pas encore suffisamment élaborée pour fournir en temps réel des données de qualité, notamment pour la planification des interventions sanitaires ».

Le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani, a dû quand même préciser que l’aide japonaise en matière de santé numérique vient en appui aux efforts du gouvernement congolais.

Prenant la parole, le représentant de l’Unicef en RDC, Grant Leaity, a plaidé en faveur des droits des adolescents.

« Je suis ici pour faire entendre ma voix, pour défendre les droits des filles et des femmes et de les promouvoir parmi les leaders de notre planète pour un meilleur avenir », a-t-il dit.

Il a ajouté que dans plusieurs pays à travers le monde, y compris la RDC, les filles font face à de plus grands défis par rapport aux garçons. « À nous tous de travailler ensemble, d’écouter et d’investir dans cette génération de jeunes filles qui ont le potentiel nécessaire pour changer le monde », a invité Grant Leaty.

La RDC et le Japon Sont liés par des partenariats multiformes. En juillet 2022, par exemple, le gouvernement nippon octroyait une enveloppe d’environ 18 millions de dollars à son partenaire la RDC pour la réhabilitation du Port de Matadi.

Par Jean Materne Zambo

L’intégralité de cet article écrit et publié en premier sur Digital Business Africa

Naviguez par Tags : DIgital Business Africa

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.