D’après Roger Adom, en 10 ans, la Côte d’Ivoire a perdu 20 milliards de F.Cfa à cause de la cybercriminalité

d’apres-roger-adom,-en-10-ans,-la-cote-d’ivoire-a-perdu-20-milliards-de-f.cfa-a-cause-de-la-cybercriminalite

8 Juin 2021 | News | 0 commentaires

[DIGITAL Business Africa] – La Côte d’Ivoire a perdu environ 20 milliards de F.CFA ces dix dernières années à cause de la cybercriminalité, a révélé le ministre ivoirien de l’Economie numérique, des Télécommunications et de l’Innovation, Roger Adom, ce lundi 7 juin 2021, à l’ouverture de la première édition de Cyber Africa Forum (CAF), à Abidjan.

Un des fleurons de la cybercriminalité en Afrique, la Côte d’Ivoire a enregistré « sur les dix dernières années des pertes d’environ 20 milliards de Francs CFA » liées à ce fléau, a indiqué Roger Adom, lors de l’événement de référence en matière de cybersécurité en Afrique subsaharienne.

S’il est vrai que le  « développement de l’économie numérique, les technologies de l’information et de la communication sont désormais au cœur du modèle économique de multiples secteurs et deviennent également incontournables dans nos vies privées », force est de reconnaître que « les questions relatives à la Cyber sécurité, la Cyberdéfense et à la cybercriminalité représentent de plus en plus de défis majeurs pour nos entreprises, nos organisations et nos États », a-t-il souligné. Et d’ajouter : « Il apparaît donc indispensable et crucial d’identifier et comprendre les risques auxquels nous sommes confrontés au sein de nos États dont les enjeux en termes de développement ne sont plus à présenter ».

Selon lui, dans un monde de plus en plus connecté et interconnecté, les États africains, la sous-région et la Côte d’Ivoire en particulier ne sont pas immunisés contre ces risques numériques. D’où la prise des dispositions au niveau international, dont la ratification de la Convention de Budapest sur la cybercriminalité du Conseil de l’Europe (Mars 2019).

Au niveau régional, le pays s’est engagé dans la Convention de l’Union Africaine sur la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel adopté

L’intégralité de cet article écrit et publié en premier sur Digital Business Africa

Naviguez par Tags : DIgital Business Africa

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code