Côte d’Ivoire : L’application de crédit à la consommation, Djamo, reçoit 14 millions $,lors d’un énième tour de table

cote-d’ivoire-:-l’application-de-credit-a-la-consommation,-djamo,-recoit-14-millions-$,lors-d’un-enieme-tour-de-table

25 Nov 2022 | News | 0 commentaires

[DIGITAL Business Africa] – Djamo vient de réaliser l’un des tours de table les plus fructueux  en Afrique francophone. L’application de crédit à la consommation a reçu 14 millions de dollars, soit 8,8 milliards de FCFA, en ce début de semaine.

L’appui vient de trois principaux investisseurs, Enza Capital, Oikocredit et Partech Africa et d’autres investisseurs participants, dont Janngo Capital, P1 Ventures, Axian et Lancer l’Afrique.

La plate-forme compte actuellement plus de 500 000 clients, soit une augmentation de plus de cinq fois par rapport aux 90 000 clients que Djamo avait intégrés en février 2021.

Selon Bamba, directeur des produits de la société, « les clients voient tellement de valeur dans les différents cas d’utilisation que Djamo a réunis jusqu’à présent que la fintech s’appuie toujours sur le bouche à oreille pour se développer à travers la Côte d’Ivoire ».

Plusieurs autres produits incluent des comptes virtuels pour les transactions entre pairs, notamment : un produit pour recevoir des salaires et un autre d’épargne automatique qui offre des conseils sur les objectifs financiers des clients. Kuda , Telda , PiggyVest , TymeBank et Koa sont entre autres exemples de produits comparables à travers l’Afrique.

« Avant Djamo, c’était un véritable défi pour un client moyen de recevoir des salaires par voie numérique car ils n’étaient pas intégrés au système bancaire », a déclaré le PDG Bourgi à TechCrunch lors d’un appel.

Et d’ajouter :«Nous avons trouvé le bon partenaire pour lancer ce produit et n’importe quelle entreprise peut payer un salaire aux employés avec un compte Djamo. Lorsque vous regardez Djamo, aux côtés d’autres produits, nous voulons que les clients puissent mieux gérer leur argent et les aider à planifier leur avenir. Nous n’essayons pas nécessairement de numériser les espèces comme les portefeuilles mobiles. Nous sommes ici pour travailler du côté des finances personnelle », a-t-il dit.

La fintech ivoirienne compte étendre ses ramifications dans deux autres pays d’ Afrique francophone sous peu. Djamo a été lancée par Régis Bamba et Hassan Bourgi en 2021. Ses cibles sont les populations bancarisées et non bancarisées.

Par Jean Materne Zambo

L’intégralité de cet article écrit et publié en premier sur Digital Business Africa

Naviguez par Tags : DIgital Business Africa

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.