Cameroun : « Pas cher pas loin », l’application d’agrégation des soldes et des promotions, présente son potentiel aux investisseurs

cameroun-:-«-pas-cher-pas-loin-»,-l’application-d’agregation-des-soldes-et-des-promotions,-presente-son-potentiel-aux-investisseurs

12 Juil 2021 | News | 0 commentaires

[DIGITAL Business Africa] –  « Pas cher pas loin », PCPL, la startup d’agrégation des soldes et des promotions a présenté son potentiel à 100 investisseurs. C’était à la faveur d’une conférence de presse donnée par le cabinet M2B conseils SA (qui a accompagné et développé le projet), ce samedi 10 juillet 2021. Et l’immeuble Africa Business Center de Yaoundé était dédié à l’évènement.

L’objectif de cette rencontre était de  confirmer le début d’une expérience  actionnaire primitive pour la mise en place du projet PCPL, mais aussi de partager l’expérience de développement du projet depuis 2019. Pour Yves Thierry Nguefack, promoteur du projet PCPL, « « Pas chers pas loin » veut devenir le canal par excellence de diffusion de soldes et de promotions. Il est totalement gratuit pour les entreprises, les espaces marchands, les fans de promotion. Donc, tous ceux qui cherchent des produits en solde au quotidien ; c’est 100%gratuit pour eux ».

Il a également indiqué le mode d’emploi de l’application. « Allez sur Playstore, vous tapez juste « Pas cher, pas loin », et vous allez télécharger l’application que nous avons mise en ligne.  Un fan de promotion, quand il veut découvrir les soldes et la promotion autour de lui, se connecte sur notre application, puis localise les marchands qui sont en promotion autour de lui. Après avoir localisé l’article, il peut entrer dans la boutique, suivre les différents produits en promotion. Il sélectionne le produit et par la suite, il peut réserver le produit », a-t-il expliqué.

Cameroun : « Pas cher pas loin », la startup d’agrégation des soldes et des promotions présente son potentiel aux investisseurs
L’équipe de Pas cher Pas loin.

PCPL veut  innover

Des innovations sont également envisagées. « Le fan de promotion peut réserver en payant juste une partie, donc 15% généralement.  Et quand il arrive au magasin, il peut apprécier le produit. Si le produit est conforme à ses exigences, si les caractéristiques qu’on lui a données en ligne sont les mêmes, il va terminer le payement ».

De plus, « il peut également appeler le marchand pour savoir si le produit a d’autres caractéristiques qu’il recherche. Par ailleurs, Il peut initier un chat avec le marchand ou alors il peut savoir la localisation du marchand pour se rendre lui-même vers l’espace marchand et apprécier le produit ».

Si le marchand souhaite soumettre ses produits en solde et en promotion, grâce à « Pas cher, pas loin », «  il peut localiser toutes ses statistiques, notamment ses ventes journalières, les ventes horaires et les statistiques sur tout ce qui s’est passé dans sa boutique en ligne. Il peut également générer les codes promo, les bons d’achat et puis partager le lien de ses produits à ses clients »

« L’autre innovation que nous apportons c’est également de permettre en sorte que toutes ces entreprises qu’elles soient petites, moyennes ou grandes, qu’elles puissent récompenser leurs employés en offrant des points. Il serait percutant pour une entreprise en fin d’année de récompenser un employé un employé X pour ses performances. Ainsi, l’employé qui aura reçu des points de récompense pourra donc aller sur la plateforme et changer contre un produit ou un service », affirme Yves Thierry Nguefack.

Aubert Claude Simo Sop, président du conseil d’éthique de Saga Investment Agency, un cabinet de recherche de financements et de négociations des missions d’instruments bancaires, a trouvé le projet attrayant. « Le projet est suffisamment intéressant parce qu’une plateforme pareille permet aux consommateurs de pouvoir choisir des choses de première classe pour pouvoir aussi jouir des prémices des producteurs […] Cette plateforme sera très utile pour l’émergence de notre pays parce que l’on pourra la multiplier par franchise dans les pays voisins. En fait, il s’agit de négoce, de la matière première, des produits transformés, des produits manufacturés. Et là aussi c’est un intérêt pour le « made in Cameroon », qui va se retrouver sur beaucoup de plateformes ou dans d’autres magasins. Et nous pensons qu’à la Saga Investment Agency, nous pourrons lui accorder un accompagnement sur mesure, spécial et adapté ».

Néanmoins, i

L’intégralité de cet article écrit et publié en premier sur Digital Business Africa

Naviguez par Tags : DIgital Business Africa

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code