Cameroun : Mitwa Ng’ambi, DG de MTN Cameroon, à l’ART pour présenter les perspectives de l’entreprise en 2023, l’avis du régulateur

cameroun-:-mitwa-ng’ambi,-dg-de-mtn-cameroon,-a-l’art-pour-presenter-les-perspectives-de-l’entreprise-en-2023,-l’avis-du-regulateur

20 Jan 2023 | News | 0 commentaires

[DIGITAL Business Africa] – Une délégation de MTN Cameroon, conduite par la DG Mitwa Ng’ambi, a été reçue à l’Agence de Régulation des Télécommunications, ART, ce jeudi 19 janvier 2023. La rencontre était motivée par la présentation du plan d’actions de l’opérateur des télécommunications au régulateur ART. Le régulateur a examiné avec soins les différents points inscrits à l’agenda de l’opérateur de téléphonie.

Ces points sont au nombre de six. Notamment, le suivi de mise en œuvre des recommandations du Forum sur la Qualité de Services tenu le 13 décembre 2022 à Yaoundé, l’expérimentation de la 5G, la régulation des liaisons de transmission interurbains/ partenariat avec Camtel, l’aperçu synthétique du plan d’actions de MTN Cameroon en 2023, le déploiement des nouveaux services de l’opérateur, l’amélioration de l’expérience client et enfin le Roaming sous-régional .

Pour le premier point, il a été rappelé les conclusions de la réunion du 13 décembre 2022 entre membres de l’Association des opérateurs concessionnaires de téléphonie mobile au Cameroun, à savoir MTN Cameroon, Camtel et Orange Cameroun. Ainsi les opérateurs se sont-ils engagés à investir 156 milliards de FCFA en 2023 pour l’extension de la couverture réseau et l’amélioration de la qualité de services des communications électroniques sur toute l’étendue du territoire, entre autres recommandations.

Deuxième point examiné, à savoir la mise en œuvre des recommandations du forum sur la qualité de services : le déploiement de la technologie 5G. Après la demande formulée de MTN auprès de l’ART de procéder à une phase pilote, le régulateur a apporté des précisions :

« Les conditions d’implémentation de la technologie 5G au Cameroun sont en cours d’élaboration au niveau des pouvoirs publics, et font l’objet d’intenses travaux au niveau du Comité international d’Attribution des Bandes de Fréquences ». Du côté de MTN Cameroon ce n’est plus qu’une question de mois, rassure Jean Melvin Akam, General Manager regulatory and corporate Affairs chez MTN Cameroon.

« La 5G est une technologie nouvelle qui est déjà en train d’être utilisée dans d’autres pays. Certains sont des voisins. Nous espérons y arriver assez rapidement. Je peux vous dire que des discussions sont en cours allant dans ce sens-là. J’espère que nous allons pouvoir y arriver en 2023 », a-t-il dit. La phase pilote de cette technologie de pointe s’effectuera évidemment sous la supervision de l’Agence de régulation des Télécommunications .

Sanctions pendantes à l’encontre de MTN Cameroon

La question de la régularisation des liaisons de transmission interurbaines/ partenariat avec Camtel constitue le quatrième point. Après une concertation impliquant le ministère des Postes et Télécommunications, l’Agence et les opérateurs de téléphonie mobile, l’ART et MTN espèrent finaliser un accord transactionnel, avec l’approbation du gouvernement pour résoudre la question des sanctions pendantes. Ces sanctions sont : la décision N°000135/ART/DG/DAJPC/CRC/PA du 10 août 2017, portant sanction de MTNC pour utilisation sans autorisation de fréquences radioélectriques encadrée par la

Nous avons aussi la décision N°000137/ART/DG/DAJPC/CRC/PA du 10 août 2017, portant sanction de MTNC pour défaut d’identification des abonnés et des équipements terminaux des réseaux de télécommunications. Dans le même ordre des sanctions, il faut également mentionner la décision N°0065/ART/DG/DAJCI/SDAJPC/SCO du 22/06/11 infligeant une pénalité pour ouverture sans autorisation de l’Agence, dans le réseau de MTN, des tranches de numéros non allouées à Camtel dans les préfixes (2) et (3) réservés à la téléphonie mobile soit au total deux million de numéros d’une part et utilisation sans autorisation de 43 numéros courts de la forme 7XXX et 21 numéros courts de la forme 87XX.

Sur l’aperçu synthétique du plan d’actions de MTN Cameroon au cours de l’exercice 2023, MTN résout de présenter le détail des activités essentielles planifiées durant l’exercice 2023, dans le cadre de son organisation interne.

De nouveaux services en vue, le Free Roaming dans la Cémac prescrit

Le cinquième point portait sur le déploiement de nouveaux services de MTN inhérent à la mise en œuvre de sa convention de concession de téléphonie mobile 2G/ 3G/4G. Ces nouveaux services de communications électroniques envisagés par MTN Cameroon sont les offres internet, des solutions de vidéoconférence, des solutions de tracking. A ce propos, l’Agence requiert la documentation préludant au lancement de ces nouveaux services.

Le sixième point de la liste des recommandations concernait l’amélioration de l’expérience client/ abonnés au sein des agences MTN-Cameroun. A cette doléance, l’ART va procéder à des évaluations des performances offertes par MTN Cameroon en 2023.

Le Roaming sous régional termine la liste des recommandations. MTN pense souhaite mettre en œuvre l’itinérance à moindre coût en zone CEMAC en application du règlement N°04/20-UEAC-CM-35 du 8 septembre 2020 relatif à l’itinérance sur les réseaux de communications électroniques mobiles ouverts au public en zone Cemac. Deux recommandations ont été retenues lors de la rencontre en l’Agence et les opérateurs concessionnaires tels que MTN Cameroon, Camtel et Orange, le 29 novembre 2022.

Ainsi, lesdits opérateurs devront d’abord finaliser les négociations commerciales relatives aux tarifs de gros entre les deux pays, les tests et les paramétrages techniques avant le 15 janvier 2023. Ensuite, ils seront appelés à partager avec d’autres opérateurs, le mode opératoire décrivant les modalités d’extraction, de traitement des données , et de facturation, en tenant compte des spécificités de chaque équipementier concerné. L’Agence a prescrit à MTN une « pleine » collaboration avec d’autres pays de la sous-région pour que le free Roaming en zone Cémac aboutisse avant fin 2023.

Pour Mouhamadou Awallou, Conseiller technique Technique N°1 à l’Agence de Régulation des Télécommunications « la satisfaction est partagée. Au regard de ce qui a été échangé avec l’opérateur MTN, cela augure de bonnes perspectives pour l’année 2023 » Mouhamadou Awallou, Conseiller technique Technique N°1 à l’Agence de Régulation des Télécommunications.

La rencontre entre MTN Cameroon et l’Agence advient au lendemain du Séminaire-Atelier sur la transformation digitale au Cameroun, organisé par le ministère des Postes et Télécommunications. Le thème retenu pour ces travaux étant « réussir le pari de la transformation numérique au Cameroun ».

Par Jean Materne Zambo

L’intégralité de cet article écrit et publié en premier sur Digital Business Africa

Naviguez par Tags : DIgital Business Africa

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.