Alphonse Nafack [JFN-IT] : « Après la Business Competition, nous aurons d’autres séminaires avec CentraleSupélec sur l’industrie 4.0 et sur la Supply Chain »

alphonse-nafack-[jfn-it] :-«-apres-la-business-competition, nous-aurons-d’autres-seminaires-avec-centralesupelec-sur-l’industrie-4.0-et-sur-la-supply-chain »

19 Jan 2022 | News | 0 commentaires

[Digital Business Africa] – La JFN-IT E4IMPACT Center a organisé le 16 janvier 2022 au campus JFN-IT de Bonamoussadi (Santa Barbara) la 1ère édition de la Business Competition du programme Global International MBA In Impact Entrepreneurship. Occasion pour Digital Business Africa d’interroger Alphonse Nafack, le fondateur de la Jacky Felly Nafack Institute of Technology (JFN-IT), par ailleurs DG d’Afriland First Bank, sur les objectifs de ce programme et sur les perspectives.

Digital Business Africa : Quel est l’objectif de cette Business Competition organisée par la JFN-IT E4IMPACT Center ?

Alphonse Nafack : Cela a commencé avec la Business Idea Competition où l’on a sélectionné des projets qui sont passé par un cycle de formations. Aujourd’hui c’est en quelque sorte une évaluation du travail qu’ils ont fait.

Au terme du processus, les projets sélectionnés participeront à la croissance du Cameroun. Car ils entreront dans la SND 30 et participeront avec efficacité et avec assurance à l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035. Voilà l’objectif et c’est notre apport à la réalisation de cette vision du gouvernement camerounais.

Digital Business Africa : Peut-on dire que c’est le prolongement de votre vision pour la formation des Camerounais ?

Alphonse Nafack : Cette Business Competition s’inscrit effectivement en droite ligne avec ce que nous avons commencé à faire il y a 22 ans. C’est le prolongement d’une vision, d’une démarche qui vise à offrir une vraie formation aux Camerounais. Pas seulement une formation académique, mais également une formation entrepreneuriale. A la fois au primaire, au secondaire et aujourd’hui à l’université avec en bonus ce volet entrepreneurial.

Et ce n’est qu’une partie. Car après ce volet entrepreneurial, il y aura un autre séminaire qui va porter sur la formation aux certifications Google Cloud avec notre partenaire Google Cloud. Nous aurons également d’autres séminaires avec CentraleSupélec sur l’industrie 4.0 et sur la Supply Chain. Ce sont là quelques contenus de notre formation et cela ne fait que commencer.  

Digital Business Africa : Pour vous, le financement des projets n’est plus un problème. Vous dites qu’il y a de l’argent et que ce qui est important, ce que vous attendez des jeunes Camerounai

L’intégralité de cet article écrit et publié en premier sur Digital Business Africa

Naviguez par Tags : DIgital Business Africa

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code